J’ai tout faux !

Reconnaître s’être trompé constitue généralement un moment narcissiquement délicat. Mais pas toujours. Ainsi, c’est avec un étonnement auquel ne se mêlait pas la moindre trace d’amertume que j’ai découvert le film documentaire de Denis Sneguirev: Retour à l’âge de glace. L’hypothèse de Zymov.

Le visionnage de cette vidéo est susceptible d’entraîner un dépôt de cookies de la part de l’opérateur de la plate-forme vidéo vers laquelle vous serez dirigé(e), lequel n’a pas nécessairement la même politique en la matière que le blog sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Les hommes sauvent la planète. Nous, on s’occupe du reste …

La belle-fille de Zymov.

Dans cette histoire (1) qui peut sembler incroyable, aux limites du délire parfois, la simplicité, l’intelligence, la farouche détermination de ces quelques bipèdes perdus dans le froid est époustouflante. Leur ‘ontologie’ réduit en miettes les considérations auxquelles je me suis livré dans les deux articles que j’ai écrit sur la douloureuse stase dans laquelle nous serions tous englués( ici d’abord, puis ici). Tous sauf quelques uns, visiblement.

Alors, le contre-exemple parfait ? L’exception qui confirme la règle ? Inutile d’en juger, nourrissons-nous de leur énergie altruiste. Le film est, au moment où je poste cet article, en accès libre sur la chaîne Arte.

__________

(1) En même temps qu’il nous rappelle cette bombe climatique que constitue le dégel du permafrost !

image_pdfédition PDFimage_printimpression

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.